Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants

Site de la Grande Bibliothèque Aristotélicienne - Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RomeRome  

Partagez | 
 

 VIII. Du Ciel, des Astres et des Signes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benedictus
Scribe
Scribe


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: VIII. Du Ciel, des Astres et des Signes   Mar 25 Juil 2006 - 22:56

Chap. VIIIème : Du Ciel, des Astres et des Signes


Verset 1 : Voici les versets du Livre, et ce qui t'a été révélé par l'Unique est la vérité. Mais la plupart des gens ne croient en rien. Ceux-là auront le Feu pour tourment.

Verset 2 : L'Unique est Celui qui a élevé bien haut les cieux sans piliers visibles. Il s'est établi sur le Trône et a soumis le Soleil et la Lune, chacun poursuivant sa course vers un terme fixé. Il règle l'ordre et expose les signes en détail afin que vous ayez la certitude de la rencontre avec Lui.

Verset 3 : Et, c'est Lui qui fait que la nuit couvre le jour. Car Il a créé le Soleil et la Lune, les grands luminaires du jour et de la nuit. Ils sont complémentaires comme le sont l'homme et la femme, le renard et le corbeau ou la cigale et la fourmi.

Verset 4 : C'est Lui qui vous fait voir l'éclair qui vous inspire crainte et espoir. Et, Il crée les nuages menaçants. Et, Il lance les foudres dont Il atteint qui Il veut. Et, les mécréants qui se disputent au sujet de l'Unique alors qu'il est redoutable en force.

Verset 5 : Ô Fidèle ! La Lune naît dans le ciel, vit dans le ciel, meurt et renaît. Et, elle fera cela perpétuellement pour que tu te rappelles que l'Unique, dans son infinie bonté, t'a accordé la vie, la mort et la renaissance.

Verset 6 : Si tu veux un garçon, conçois-le à la pleine Lune. Si tu veux une fille, procrée à la nouvelle Lune. Et de même, coupe-toi les cheveux à la pleine Lune ils repousseront forts et vigoureux. Telle est la volonté de l'Unique.

Verset 7 : Ô Fidèles ! Sachez, et retenez qu'à la Lune descendante vous sèmerez, et planterez vos légumes à racines. De même que le moment de les récolter. L'Unique l'a ainsi voulu. Il est Sage, et tu n'en auras que plus de joie !

Verset 8 : Averroès, que son nom soit mille fois béni, l'a annoncé ! Il te faut planter tes légumes à feuilles lorsque la Lune monte dans le ciel. Et, des arbres des jardins, tu en récolteras les fruits. Il n'en seront que plus juteux.

Verset 9 : Et, c'est de La lune que je ferai venir la pluie. Je ferai en sorte que les animaux des eaux croissent et décroissent avec elle. Telle est la volonté de l'Unique.

Verset 10 : Et, la femme, je ferai en sorte que la Lune favorise sa fécondité. Car je l'ai placée dans les cieux comme une coupe qui contient le breuvage de l'immortalité. Et, la Lune sera pour la femme ce que le Soleil est pour l'homme.

Verset 11 : Moi, Averroès, Messager de l'Unique, je l'annonce. Il a voulu voir les eaux monter et descendre, car l'Unique aime le mouvement. Et, il a décidé que la Lune régirait le flux et le reflux, car tel est son bon plaisir.

Verset 12 : Il enverra parmi vous un être capable de lire ses signes. La Lune, les étoiles, et les planètes seront la Vérité future. Et, il comprendra les présages, il parlera aux oiseaux, il lira dans les cartes et dans les entrailles des animaux.

Verset 13 : Ô toi, Fidèle de l'Unique ! Parle, car tu sais. Dis leur où aller ! Et, ceux qui te suivront seront sauvés.

Verset 14 : En vérité, je vous le dis, trois jours durant la Lune disparaîtra. Et, vous craindrez, les infidèles, qu'elle ne revienne pas. Le Fidèle, confiant dans sa Foi et dans le Messager Averroès, bénédiction sur son nom, ne doutera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
VIII. Du Ciel, des Astres et des Signes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles VII ou VIII
» Signes avant coureur d'une crise cardiaque
» Cb, grésil, arc-en-ciel
» ciel nocturne et filés d'étoiles
» Patar du Comtat-Venaisin pour Urbain VIII (1623-1644)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants :: Discrepentia discrepentiae (Révélation)-
Sauter vers: