Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants

Site de la Grande Bibliothèque Aristotélicienne - Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RomeRome  

Partagez | 
 

 V. Les Prières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benedictus
Scribe
Scribe


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: V. Les Prières   Mar 25 Juil 2006 - 22:58

Chap. Vème : Les Prières


Verset 1 : Ô Fidèles ! Lorsque vous allez prier, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes. Passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. Et, si vous êtes pollués, alors purifiez-vous par un bain. Si vous ne trouvez pas d'eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains.

Verset 2 : Toi le Fidèle prie à genoux, à même le sol, les bras écartés et légèrement levés vers le haut. Que ton regard soit tourné vers le Sud, car c'est du Sud qu'est venu le Messager. Prie avec humilité et sincérité. L'Unique sait reconnaître le vrai du faux, le croyant du mécréant.

Verset 3 : La prière doit commencer par l'hommage à l'Unique : " l'Unique est le Créateur de toutes choses. Averroès est l'Annonciateur, celui qui L'a révélé. Au nom de l'Unique, que les bénédictions et les salutations sur les Hommes se répandent au nom d'Averroès. Unique, guide les Fidèles pour trouver le salut. "

Verset 4 : À la fin d'une prière, il faut rendre hommage à l'Unique : " l'Unique est le Créateur de toutes choses. Averroès est l'Annonciateur, celui qui L'a révélé. Au nom de l'Unique, que les bénédictions et les salutations sur les Hommes se répandent au nom d'Averroës. Unique, inspire moi de Ta raison. "

Verset 5 : Le Fidèle doit demander pardon à l'Unique lorsqu'il a péché. Il doit prier comme suit : " Unique, Toi qui es la raison, qui n'a point d'associé. Tu m'as guidé, je suis Ton Fidèle, je suis soumis à Tes pensées et à Ta volonté. Je me réfugie auprès de toi contre le mal que j'ai fait, je reconnais ce que Tu m'as apporté et tout ce dont Tu m'as comblé et je reconnais ma faute. Pardonne-moi car personne d'autre que Toi ne pardonne les péchés. "

Verset 6 : Le matin, le Fidèle récitera ce qui suit : " Unique, en ce jour montant, quelque bienfait qui m'arrive, puis qui arrive à toute autre créature, provient de Toi l'Unique et d'Averroès. A Toi la louange et le remerciement. "

Verset 7 : Le soir, le Fidèle récitera ce qui suit : " C'est en Ton nom, Unique, que je me pose, et c'est grâce à Toi que je le relève. Si Tu prends mon âme, donne lui Ta raison. Si tu me la laisses, protège-la au moyen de ce avec quoi Tu protèges Tes Fidèles respectueux. "

Verset 8 : De même, le Fidèle remerciera l'Unique pour le repas qu'Il lui offre.

Verset 9 : Ô toi qui est dans le doute, demande conseil à l'Unique et récite : " Unique, je m'adresse à Ton savoir pour prendre le meilleur parti. Je Te demande de m'en donner le pouvoir. Je m'adresse à Ta bonté, car tu peux tout et je ne puis rien. Tu sais tout et je ne sais rien, Tu es le Grand, Connaisseur des choses cachées et Averroès, ton Annonciateur.
Unique, si Tu sais que la présente chose
(on la nomme) est meilleure pour moi dans ma religion, ma vie présente et ma vie future, dans mes lointains avenirs, destine-la moi, rends-la moi facile et bénis-la pour moi. Si Tu sais que le résultat de la présente affaire (on la nomme) est pour moi un mal dans ma religion, ma vie dans le monde et mon lendemain, écarte-la de moi et écarte-moi d'elle. Destine-moi le bien là où il se trouve, puis fais de moi quelqu'un de satisfait. "

Verset 10 : Ô Fidèle qui doit entreprendre un voyage, purifie avant ton corps à la source et ton âme à l'Unique. Récite ceci : " l'Unique est Raison. (3 fois de suite). Louange à celui qui a mis tout cela à notre service, alors que, de nous-mêmes, nous n'y serions pas parvenus. Oui, nous nous tournons vers Toi. Unique, certes, je Te demande l'acquisition du bien et de la piété dans ce voyage et de raccourcir au maximum ce trajet. Unique, Tu es le compagnon dans le voyage, le lieutenant pour la famille. Unique, je cherche certainement Ta protection contre les difficultés du voyage, contre une triste vue, contre toute mauvaise destinée dans la fortune et dans la famille. "

Verset 11 : De même pour toi, Fidèle qui rentre de voyage, remercie l'Unique de t'avoir accordé protection et vie sauve. Récite ceci : " l'Unique est Raison. (3 fois). Louange à celui qui a mis tout cela à notre service, alors que, de nous-mêmes, nous n'y serions pas parvenus. Oui, nous nous tournons vers Toi. Unique, certes, je Te demande l'acquisition du bien et de la piété dans ce voyage et de raccourcir au maximum ce trajet.
Unique, Tu es le compagnon dans le voyage, le lieutenant pour la famille. Unique, je cherche certainement Ta protection contre les difficultés du voyage, contre une triste vue, contre toute mauvaise destinée dans la fortune et dans la famille. Nous sommes les revenants, les repentis, les adorateurs et à l'Unique nous adressons les louanges. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
V. Les Prières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cent mille journées de prières de Michaël Sterckeman & Loo Hui Phang
» Moulin à prières...
» Prières japonaises
» Prières japonaises (suite et fin)
» Prières ou paroles religieuses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants :: Discrepentia discrepentiae (Révélation)-
Sauter vers: