Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants

Site de la Grande Bibliothèque Aristotélicienne - Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RomeRome  

Partagez | 
 

 Concordat avec les Flandres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lapinus de Cardaillac
Stavkanoviste
Stavkanoviste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 630
Paroisse : Le Puy
Profession : Evêque
Poste à la Bibliomélie : Archiviste
Date d'inscription : 22/06/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Etat du Personnage: Actif

MessageSujet: Concordat avec les Flandres   Ven 11 Juil 2008 - 13:48

Citation :
Concordat de Lannoy entre le Comté des Flandres et la Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine.




C'est conscients de la nécessité d'un rapprochement entre le Comté de Flandres et l'Eglise Aristotélicienne, afin d'établir une amitié durable, afin de travailler ensemble au salut du peuple Flamand, qu'il puisse vivre en paix et en toute quiétude sur les terres Flamandes, et afin que la Flandres soit un modèle de foi pour le reste des royaumes, que le Comté de Flandres et l'Eglise Aristotélicienne promulguent, sous les auspices du Très-Haut, des prophètes Aristote et Christos et de tout les saints, le présent concordat.



Partie I : Le rôle de l'Église dans l'organisation spirituelle du Comté Des Flandres.

I.1 :
Le Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion d'État du Comté De Flandres. il reconnait l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule et unique église, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi.
La Flandre reconnait l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

I.2 :
Les autres cultes ou religions sont interdits sur le territoire Flamand .

I.3 :
Seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public (Gargote, Halle, Taverne), et faire acte de prosélytisme.

I.4 :
Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie.

I.5 :
La hiérarchie ecclésiastique, devra être respectée dans toutes les relations entre l’Eglise et le pouvoir temporel.

I.6 :
les Curés Aristotéliciens ne peuvent devenir maire sans renoncer à leur charge au sein de l'Eglise.
Aucun Clerc, Nonce ou Ambassadeur Apostolique, ne peut se présenter à une élection sans l'autorisation de son Archevêque. Les prélats (Cardinal, Archevêque, Evêque) étant dispensés de cet accord. Cependant, ils ne pourront pourvoir à un poste que le Corpus Iuri Canonici leur interdit, c'est à dire toute charge nécessitant le port d'une arme dans la perspective de son utilisation.



I.7 :Sainte Illinda


L'archevêque de Flandre se doit d'être maître de cérémonie, lors de toutes manifestations concernant l'ordre de Sainte Illinda.En cas d'indisponibilité de l'Archevêque, celui ci nommera une personne digne de confiance pour le remplacer.

Sainte -Illinda étant la sainte patronne de Flandre, chaque église doit posséder en son intérieur, un espace dédié à celle-ci.
Toutes messes ou cérémonies, se termineront obligatoirement par la prière dédiée à Sainte-Illinda. Si ces deux conditions ne sont pas respectées, l'archevêque se donne le droit de sanctionner le responsable de paroisse., ceux-ci en accord avec le comte de Flandre.



Partie II. Le rôle de l'Eglise dans la vie civile


II.1 :
Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.


II.2 :
L'Eglise se donne comme mission de donner les derniers sacrements et d'enterrer les corps des seuls Aristotéliciens baptisés, conformément au dogme.


II.3 :
L'Eglise Aristotélicienne s'engage à tout faire pour placer un curé dans chaque paroisse de Flandres afin que les messes dominicales puissent avoir lieu. Ainsi que les cérémonies: Baptêmes, Mariages, Funérailles en contrepartie, le Comté s'engage à soutenir financièrement le clergé Flamand, soit de lui même ,soit via la Mairie de la ville concernés
- A prêter la somme de 1200 écus à la personne résidant cette ville qui s'engage à prendre la voie de l'Église (donc l'aider à son passage niveau 3) cette personne devra par la suite se faire ordonné par l'archevêque. La demande de prêt se fera à L'archevêque qui transmettra celle -ci au Comté .Le prêtre ayant bénéficier de ce prêt devra officier au moins 3 mois en Flandres si il quitte les Flandres avant ce délai, il s'expose à des intérêts de 10% de la somme prêtée

- En allouant une aide financière aux Archevêchés pour leurs frais d'entretien et de déplacement. Un décret d'application stipulera le montant des aides accordées, préalablement votées par le Conseil.
- En s'assurant de pouvoir faire escorter tous clercs qui auraient le besoin de se déplacer pour le bien de l'Eglise. Cette demande d'escorte devra passer par l'archevêque qui transmettra au comté


II.4 :
Les grandes fêtes religieuses de l'Eglise Aristotélicienne seront fêtées avec la participation du conseil comtale dans la mesure des disponibilités des conseillers comtaux.


II.5 :
L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités municipales et comtales.


II.6 :
L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple. Ainsi toute personne le souhaitant pourra être aidée par ceux-ci.


II.7 :
L'Eglise propose, à tous ceux qui le désirent, l'entrée dans l'amitié aristotélicienne par le sacrement du baptême.


II.8 :
Le comte de Flandres doit être baptisé, s'il ne l'est pas au moment de son élection, il devra l'être sous deux semaines.
Ses conseillers, représentent en public le comté de Flandres, il leur est fortement recommandé de se faire baptiser et doivent se comporter en Aristotéliciens


II.9 :
Une place au conseil municipal et Comtal pourra être proposée par les autorités civiles aux prêtres et à l'archevêque(à la discrétion du comte) Il pourra participer activement aux débats pour défendre les intérêts de l’Église.Cependant ,les autorités ecclésiastiques ne doivent intervenir que dans leur champ d'action, et respecter le secret de l'information .


Partie III : Du fonctionnement interne de l’Eglise en Flandres


III.1:
L’Eglise Aristotélicienne est représentée par sa Sainteté le Pape. La Curie romaine est, après le souverain pontife, l'autorité suprême de l'Eglise.


III.2 :
L'Eglise est représentée en Flandres par l'Archevêché de Malines. L’Archidiocèse suffragant de Malines (comprenant Tournai, Ghent, Dunkerque, Antwerpen,Brugges) est dirigé par son Archevêque, choisit par l’Assemblée Episcopale de France et élevé au rang d’Archevêque. L’Archevêque à entière autorité et autonomie pour nommer les membres du Clergé de Flandres, prêtres ou laïcs, dans leurs villes respectives et ainsi les autoriser à administrer les sacrements.


III.3 :
L'archevêché de Malines dépend spirituellement de la Province Métropolitaine de Reims.

III.4 :
Le respect de La hiérarchie ecclésiastique devra être respecté pour toutes les relations entre l’Eglise et le pouvoir temporel.


III.5 :
le Comté ainsi que tous les clercs de l'Eglise reconnaissent de par ce concordat "la Charte canonique de la province métropolitaine de Reims"

Partie IV : les lois spirituelles et la justice de l'Eglise



IV.1:
La Très Sainte Inquisition et les Officialités, sont instituées sur les Terres Flamandes. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialité sont ceux définis par le Livre IV du Droit-Canon relatif à la la Justice d'Eglise, est donc reconnu l'officialité épiscopale de Reims.


IV.2 :
L'Inquisition a pour rôle d'enquêter et de poursuivre les hérétiques, les blasphémateurs, les sorciers et les gourous sectaires, délinquants au regard de la justice Flamande, suite au présent concordat. L'Inquisition pourra faire appel aux autorités judiciaires locales en cas de besoin. Elles devront alors sanctionner toute violation manifeste du présent concordat.


IV.3
Le droit canonique de l'Église Aristotélicienne Universelle et Romaine a ses pleins effets tant qu'il ne viole pas le présent concordat. L'Église s'engage à mettre en place publique (Gargote Flamande) le droit canon qui la régente.


IV.4 Des fautes :


- L’hérésie consiste en le rejet de tout ou partie du dogme aristotélicien.
- L’apostasie consiste en un ou plusieurs actes de reniement, chez le baptisé, de sa Foy aristotélicienne.
- Toute prêche d’idées religieuses autres que celles prônées par l'Archevêque ou de son responsable du dogme, est prohibée
- Toute insulte à la religion Aristotélicienne et propos blasphématoires sur la place publique (gargote, halle, taverne) sont strictement interdits.
-Tout outrage à prélat sur la place publique est prohibé. Plus le prélat occupe un rang élevé dans la hiérarchie ecclésiastique plus la peine sera lourde.
-Tout prosélytisme sur la place publique d'un culte autre que l'Aristotélisme ou déification d'un individu est prohibé.
-L'apologie de l'athéisme constitue une forme extrême de prosélytisme non-aristotélicien qui engendrera une peine majeure
-Toute dégradation de lieux saints voués au culte d'Aristote ou profanation de cimetières entrainera un procès devant l'officialité.
-La sorcellerie, qui se définit comme l’apprentissage et/ou la pratique de rituels magiques, sans intervention divine. Le fait de lire dans les pensées d’autrui est considéré comme de la sorcellerie.
- Du parjure : Est considéré comme parjure, toute personne ayant trahi un sacrement de l’Eglise Aristotélicienne et ayant menti alors qu’elle avait juré dire la vérité sur les Saintes Ecritures ou sur les reliques des saints.
- Se prendre pour le Pape, Aristote, le Messie ou même le Très Haut en personne est plus qu'un pêché d'orgueil, c'est un délit passible de poursuites et de sanctions.


IV.5 :
De la procédure : L'Archevêque des Flandres pourra soit juger les fautes décrites dans l’article IV.4 : au sein des officialités épiscopales, dont le verdict sera mit en application par le tribunal local, soit les faire juger par le tribunal de Flandre. Cependant, le verdict sera rendu par une commission réunissant deux évêques et le juge des Flandres.


IV.6 :

les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil. Les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne.


Partie V - Des privilèges du clergé



V.1 :
L'Archevêque de Flandres peut lever une garde épiscopale en Flandres. Mais, elle ne doit pas porter atteinte aux intérêts du comté de Flandres.


V.2 :
Les corps d’armes et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire Flamand.
Leurs déplacements seront signalés au conseil comtal.


V.3 :
Les juridictions ecclésiastiques sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne et concernent toutes les personnes et institutions étant affiliées à la Sainte Eglise. Tout prélat commettant une infraction civile ne pourra être jugé que par ses pairs. Ils bénéficient donc d’une immunité politique qui ne pourra être levée que pour des faits de haute trahison avérée et garantie, nécessitant une contre requête, par une institution supérieure telle la Pairie ou la Haute Cours de Justice. Le déroulement et le mode de jugement devront être décidés en concertation avec la Curie.




Aaron de Nagan
Cardinal-Archevêque de Reims
Chancelier de la Nonciature Apostolique
Archidiacre de Rome
Vicomte d'Ivry



Monseigneur Bigornéa
Archevêque de Malines



Sa Grandeur Louis-Hubert d'Harlegnan, dit le Cerf,
Comte des Flandres, Vicomte de Lannoy.
Graaf van Vlaanderen, Burggraaf van Lannoy.

http://img175.imageshack.us/img175/1401/lhgreenui4.gif

Telya de Saint-Ange,
Dame de Caestre,
Témoin pour les Flandres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Concordat avec les Flandres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un chien des Flandres
» décodeur TNT avec disque dur
» Problème avec W9, M6 et NRJ12
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants :: Bibliothèque laïque :: Concordats-
Sauter vers: