Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants

Site de la Grande Bibliothèque Aristotélicienne - Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RomeRome  

Partagez | 
 

 Saint Himérius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lapinus de Cardaillac
Stavkanoviste
Stavkanoviste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 630
Paroisse : Le Puy
Profession : Evêque
Poste à la Bibliomélie : Archiviste
Date d'inscription : 22/06/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Etat du Personnage: Actif

MessageSujet: Saint Himérius   Ven 11 Juil 2008 - 18:33

Ouvrez vos coeurs à ceux qui le souhaitent.



Himérius débuta sa carrière ecclésiastique en juin 1453 lorsqu’il fut nommé curé à La Flèche par l’évêque d’Anjou qui était à l’époque Césarion qui le considérait comme son clerc le plus fidèle et le plus prometteur. Le jeune clerc ne fit pas mentir son évêque, déployant tout ses talents au service de l’Eglise et révélant un caractère qui ne lui fit jamais défaut au cours de son existence. Et lorsque Césarion dut quitter ses fonctions, Himérius lui succéda tout naturellement, rassemblant tout les suffrages.


HIMERIUS LE BÂTISSEUR

Les palais du Seigneur.

L’une des premières tâches qu’il mena à bien fut d’édifier une maison digne de la grandeur de l’Eternel et de son Eglise et il fonda la Cathédrale d’Anjou, une des premières cathédrales du Royaume.

Fondant également la cathédrale d'Angers, qui ne lui apporta que peu de satisfactions, il édifia également la cathédrale de Clermont, qui fut son chef-d’oeuvre. Toujours pleine de vie, ouverte à tous les enfants d’Auvergne, elle fut, et est toujours, un centre religieux de premier ordre.

Armer le bras des serviteurs de Dieu.

Mais Himérius se battait sur plusieurs fronts, essayant d’y gagner le combat de Dieu. il aida beaucoup les templiers à obtenir la reconnaissance du Vatican. Himérius fut avec un de ses grands amis, Zeveritad du Limousin, les deux premiers évêque templiers.

C’est ainsi que le temple s’est installé, qui est depuis devenu le premier ordre des royaumes. Avec le soutien d’Himérius les templiers montrèrent très vite leur efficacité, repoussant notamment les Anglois attaquant la Bretagne grâce au réseau de communication mis en place par l’évêque. Fidèle serviteur du Royaume de France contre les ennemis de l’extérieur, il était également un ardent défenseur de la justice et permit grâce à l’aide des Templiers d’envoyer dans de sombres geôles MortauRats, le comploteur et chef de la Pieuvre Noire.


UN DECOUVREUR DE TALENTS

Loin de vouloir attirer à lui honneurs et louanges, Himérius préféra mettre à profit la réputation qui était la sienne pour, comme d’autres l’avait pour lui auparavant, donner une chance à des hommes de valeur tels Briconnet, Sephirot, Vilca, Benoit XVI, Arathornf, Malepeyre, et Moile dont les noms nous sont pour la plupart désormais familiers. Car Himérius, loin de songer à sa propre gloire ne pensait qu’à donner à l’Eglise des serviteurs talentueux.


Himérius a écrit:
Je ne crois pas être le seul dans la vérité.


Himérius a écrit:
e me suis battu pour que les templiers soit reconnus et respectés. Je me suis battu pour que les âmes aient confiance en notre Eglise. J'y ai participé pour la faire évoluer. Et toujours je continuerais car je suis quelqu'un qui espère.

UN RELIGIEUX A L'ECOUTE DU SIECLE

Himérius fut aussi celui qui fonda le premier concordat dans nos royaumes occidentaux, concordat qui servit d’exemple en bien d’autres régions, permettant en cela de donner à l’Eglise une légitimité temporelle en tout les Royaumes.


Himérius a écrit:
L'Auvergne n'a jamais senti d'odeurs de bûchers. Car toujours, toujours, nous avons privilégié le dialogue.
Attentif à la détresse des fidèles les plus humbles, Himérius fonda également avec Illinda et Marman, l’antichambre des exorcistes… Abysmo rapporta qu’Himérius se révéla un très bon professeur.

Voulant toujours renforcer la place de l’Eglise dans les Royaumes, Himérius avait également initié la mise en place en la cathédrale de Clermont, de chambres de concertation avec les principaux responsables laïcs de son diocèse.

Quelques furent ses actions, Himérius sut toujours trouver les mots juste pour parler aux cœurs des âmes les plus fermées.


Himérius a écrit:
Si vous écoutez le peuple, c'est lui qui croit en vous.

UN HOMME DE CARACTERE

Himérius était un homme d’action, un homme ouvert, un précurseur qui tint toujours compte du peuple et ne pensa que par lui, refusant toujours d’être Cardinal afin de ne pas s’éloigner des ouailles au milieu desquelles il se sentait si utile.



Himérius a écrit:
Je ne suis pas un prophète mais un simple serviteur de Dieu.
Et loin de s’attarder aux apparences de vertu que pouvaient prendre les ennemis de l’Eternel, il savait voir au-delà pour relever la véritable valeur des hommes.Ainsi Himérius fit notamment parler de lui lors de l'affaire connue sous le nom de "Super Mouton". Prêtre à La Flêche, Destino, en raison de sa manière de pratiquer sa foi aristotélicienne, il fut accusé d'hérésie par le tristement célèbre Sanctus.

Mais Destino était fidèle à l'Eglise et n'injuriait en rien le dogme de sa Famille. Himérius sut s'en rendre compte et s'opposa alors à Sanctus. Celui-ci, prétendant parler au nom de Sa Sainteté le Pape menaça les fidèles aristotéliciens du bûcher, ce à quoi Himérius s'opposa, mettant toute sa fougue et son courage dans ce combat.

La suite donna raison à Himérius qui réussit à vaincre la violence et l'aveuglement de Sanctus. La Curie dans sa grande sagesse sut reconnaître les efforts qu'avait déployé Himérius pour servir la grandeur de l'Eglise et le confirma sans hésitation dans sa charge d'évêque. Sanctus quant à lui fut excommunié quelques temps plus tard après avoir voulu s'attaquer en vain à l'unité de l'Eglise. Himérius avait su mettre à jour le véritable visage de ce vil serviteur de la créature sans nom.


Himérius a écrit:
Le bûcher n'est pas la solution.

Il était un modéré, mais qui s’engageait dans ses combats sans modération et bien souvent ses propos résonnèrent avec force dans les couloirs du Vatican.


Himérius a écrit:
Vous ne valez pas mieux que moi et déjà que je ne vaux guère.

Je reviendrais peut être mais pour l'instant la colère est là.

Que la jeunesse puissent juger les anciens sans avoir appris quelconque chose d'eux, c'est une aberration.
Son dernier combat, mené avec toujours le même caractère, le tua. Suite à l'arrivée d'Eugène V sur le trône pontifical et à la réforme profonde du dogme que le souverain engagea, Himérius appela à la défense des valeurs de la famille aristotélicienne qui avait été fourni jusqu'alors. Depuis son diocèse d'Auvergne il mena un mouvement aristotélicien plus conservateur qui attira à lui nombre de fidèles de
qualité tels Trufaldini, Lorgol, Abysmo ou Karel. Mais ses forces étaient faibles et il ne put voir ses compagnons s'engager dans la voie de l'apaisement en créant la Congrégation de Saint Thomas, trépassant une heure avant la création de celle-ci. Nul doute qu’il en aurait té fier.


Himérius a écrit:
L'Eglise retrouvera son vrai blason car je ne veux voir qu'une religion qui aime son prochain. Le seul pardon que j'accepterais est celui de Dieu.


HOMMAGES


Moile de Suzémont a écrit:
Paix à son âme !

Qu'Aristote l'accueille en toute amitié et qu'il le guide sur le chemin de la raison afin de lui faire toucher l'essence divine.


Egmont a écrit:
Requiescat in pace


Arathornf a écrit:
Puissent le Très Haut et Aristote l'accueillir comme il le mérite au Paradis des Justes.


Trufaldini a écrit:
Himérius, je vous regretterais éternellement.
Que le Tout puissant vous garde en sa Sainte protection.


Lescure a écrit:
J'ai eu le privilège d'avoir avec lui une longue conversation hier. Hélas il était déja faible, mais il était heureux de voir un accord possible.
C'est tragique qu'il ait dû partir sans en voir la conclusion.

Il sera au mémento des morts à chacune de mes messes.


Abysmo a écrit:
Puisse le Seigneur vous prendre à Sa droite, mon frère...


Eckris a écrit:
Puisse-t'il accéder au Royaume de Notre Seigneur


Fredstleu a écrit:
Himerius, mon ami, je te regrette sincèrement, même si nos vues étaient divergentes nous avons pu souder une excellente amitié.

Puisse Dieu te conduire sur ses verts pâturages.


Gandalf_NIM a écrit:
Himérius, toi qui fut mon frère dans l'Ordre des Templiers, et un ami fidèle et dévoué, je pleure ta disparition...

Mais je me réjouis également en étant certain que ton âme ira aux côtés du Tout Puissant avec les Amis de Dieu. Puisse Aristote et Notre Seigneur, foi, sagesse et amour réunies t'aider à emprunter cette voie.


Bouboule a écrit:
Une belle mort pour un belle homme...

Amen

(oui on sait pas de quoi il est mort mais bon....sa fait bien non?)


Lorgol a écrit:
Paix à son âme…


Henael a écrit:
Je suis désolé Himérius, je vous regretterais!!!


Frère Nico a écrit:
Votre travail remarquable et votre passion pour notre institution a fait de vous un des personnages le plus pieux de cette Eglise.

Sachez que la Bible Aristotélicienne contiendra les lignes de vos actions.
Toutes les conditions sont réunis pour faire de vous un grand saint, un modèle pour tous.


RELIQUE : Son annulaire, conservé en l’abbaye de Clermont.

ELEMENTS LIES : la droiture et l’ouverture, saint patron des missionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Himérius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Noix de Saint-Jacques à la vanille
» Saint Seiya Resin Statue, Athena Exclamation Attack
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» Vieilles pipes de Saint-Claude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque Aristotélicienne Universelle - Royaumes Renaissants :: Bibliothèque religieuse - La biblioteca religiosa :: Livre 3 : Archanges, Apôtres, Saints et Bienheureux-
Sauter vers: